Lettre n°101

    Bandeau Coreadd lettre_0.jpg

    Bandeau février 2020_0.jpg


    AddictLim continue son évolution et fusionne avec les anciens réseaux addictions des autres ex-régions. La nouvelle structure ainsi créée appelée COREADD-NA (COordination RÉgionale ADDiction Nouvelle-Aquitaine) obtient une dimension régionale au niveau de la Nouvelle-Aquitaine. En 2020, AddictLim devient le Pôle Limousin du COREADD NA.
    La Lettre du réseau continue et s’intègre dans l’ensemble des outils de communication régionaux. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dans les prochains numéros.
                                                                                                                  L'équipe Pôle Limousin COREADD NA
    LE CHIFFRE
    Marketing : ¼ des adolescents disent que la dernière publicité retenue pour un alcool leur a donné envie de boire

    Nuage marques alcool.png

    Cette étude de l’OFDT confirme la forte sensibilité des jeunes face aux expositions publicitaires. Les garçons sont plus exposés et plus sensibles que les filles. À 17 ans, la consommation régulière d'alcool (au moins 10 fois dans le mois) concerne 12 % des garçons et 4,6 % des filles.
    Malgré la réglementation de la publicité liée à l’alcool, les jeunes citent comme espaces publicitaires : internet (films, réseaux sociaux), la télévision et l’espace public (la rue, les transports publics et les supermarchés).
      Source : publication OFDT
    LA QUESTION
      * Question n°78 : Le CBD est-il légal ? 
    Le cannabidiol (CBD) est une molécule psychoactive et thérapeutique de la plante de cannabis. Actuellement, le seul médicament disponible en France concerne certaines formes d’épilepsie chez l’enfant. Une note d’information de l’ANSM rappelle le risque de donner aux enfants épileptiques du CBD vendu en dehors du circuit légal (Cf lien dans la source). La réglementation du CBD va plutôt dans le sens de l’interdiction : « l'utilisation et la commercialisation de fleurs ou feuilles de chanvre, ou de produits obtenus à partir de ces parties de la plante, ne sont pas autorisées, quelle que soit la variété. » Pour les consommateurs, le risque est d’être positif au THC (stupéfiant) soit dans leurs analyses, soit dans les produits qu’ils possèdent. En effet, de nombreux produits à base de CBD contiennent également de faibles quantités de THC. Par exemple, on retrouve souvent dans les thés au CBD des feuilles de cannabis chanvre contenant moins de 0,5% de THC.
    Sources :
    Point ANSM sur le CBD et l’épilepsie
    Point MILDECA

     * Question n°79 : Qu'est-ce que la Prep ? 
    LES INFORMATIONS

    Ledefidejanvier.png

    Dry january : un succès
    Les premières études sur le Mois Sans Alcool commencent à arriver et confirment que les Français sont prêts à s’interroger sur leur relation à l’alcool. L’étude Omnibus réalisée du 14 au 15 janvier 2020 auprès de 1 007 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus a publié ses résultats. La couverture médiatique concernant le Défi de Janvier a permis de toucher 60% des Français et 68% pensent que c’est une bonne chose. 24 % des répondants ont déclaré avoir participé au défi.

    Tramadol_0.jpg

    Antalgique : Tramadol, restriction de la prescription
    À partir du 15 avril 2020, la durée maximale d’une prescription de tramadol passera de 12 à 3 mois. Cette décision de l’ANSM est nourrie de nombreux facteurs convergents, dont les résultats de plusieurs enquêtes sur le mésusage de cette substance, issues du réseau français d’addictovigilance. Cette décision s’appuie également sur un rapport de l’ANSM, publié en février 2019, qui dresse un bilan de la consommation des antalgiques opioïdes en France. Ce document montre que, bien que la situation française ne soit pas comparable à celle des États-Unis, un certain nombre d’indicateurs incitent à une vigilance accrue de la part des autorités et des professionnels de santé.

    Hard Seltzer.jpeg

    Hard Seltzer : l’eau gazeuse à l’alcool
    Vidéo YouTube

    Aux États-Unis, l’été 2019 a été marqué par une explosion des ventes des boissons appelées « Hard Seltzer ». Il s’agit d’eau gazeuse alcoolisée contenant en moyenne 5% d’éthanol. Vendue comme moins calorique, moins alcoolisée et sans le goût de l’alcool, cette boisson surfe sur la tendance actuelle d’un mode de vie plus sain, moins alcoolisé et touche particulièrement les jeunes hommes et femmes. Encore peu disponible en France, elle aura sûrement sa place cet été 2020 dans les magasins alimentaires et dans les bars.
    couv-livret-bayard-presse.png Nouveaux outils : campagne de prévention auprès des jeunes « jeux vidéo, alcool, tabac : je dis NON aux addictions. »
    Destiné aux 10-13 ans et à leurs parents, ce petit livret a été financé par la MILDECA en partenariat avec deux publications de Bayard Jeunesse : Images Doc et J’aime Lire. Réalisé par des journalistes jeunesse, avec les conseils de psychologues et d’addictologues, ce livret permet aux 10-13 ans de faire le point et leur fournit des clés pour comprendre ces comportements et réduire les risques de tels usages. Il met l’accent sur les incitations à consommer, dans le cercle familial ou amical mais également dans l’espace public et bien sûr sur les réseaux sociaux, internet ou dans les films et séries.
    proto.jpeg Premier cas d’atteinte de la moelle épinière chez une personne ayant une très forte consommation régulière de protoxyde d’azote.
    Conséquence déjà décrite dans d’autres pays pour des utilisations importantes et chroniques, un premier cas en France vient d’être identifié. Le protoxyde d’azote interfère avec le métabolisme de la vitamine B12 et altère les gaines de myéline du système nerveux. Le jeune homme a déclaré aux médecins une utilisation de protoxyde d’azote à des fins récréatives depuis deux ans. Il consomme chaque semaine le gaz contenu dans 100 à 200 cartouches de siphon à chantilly.
    LES PROCHAINES RENCONTRES

    Date

    Horaire

    Thème

    Lieu

    Mardi 31 mars
    et mercredi 1er avril 2020

    9h00-17h00

    Addiction (formation en 2 journées)

    Renseignements et inscriptions : contact@addictlim.fr

    Isle

    Mardi 12 mai 2020

    9h00-17h00

    TABAQUIT
    Inscription en ligne disponible prochainement 

    A définir

    Vendredi 5 juin 2020

    9h00-17h00

    9e rencontre interrégionale en addictologie
    Auvergne-Limousin

    Renseignements et inscriptions : francoise.gaillard@indivior.com

    Saint Amand Tallende (63)

    Jeudi 11 juin 2020

    9h00-17h00

    De la place, de la signification et de la fonction d'une activité occupationnelle dans le parcours vers le rétablissement

    Renseignements et inscriptions : contact@addictlim.fr

    Isle


    Programmes ETP en Mars/Avril 2020 : Alcool, ici on en parle et Tabac, ici on en parle.
    Un atelier par semaine les mardis ou jeudis après-midi (14h30-16h30).
    Renseignements : 05 55 34 43 77 (Limoges : CSAPA Bobillot)

    AddictLim, 26 avenue des courrières, 87 170 Isle, 05 55 05 99 00, contact@addictlim.fr
    Conseil d’administration : Président : Dr Laurent Durengue ; Vice-Président : Dr Pierre Cognard ; Trésorière : Dr Danielle Galinat ; Vice-trésorière : Mme Martine Astorg ; Secrétaire : Dr Catherine Chevalier ; Membres : Dr Catherine Boulin, Mme Sandrine David, M. Pierre Delprat, Dr Jean-Claude Etilé, Dr Nicolas Grézis-Domme, Dr Olivier Marquet, Dr Dominique Moreau, M. Eric Peretti  ; Suppléant :  M. Bernard Wemelle
    Permanents : Coordonnateur de santé : Dr A. Nguyen ; Coordinatrice administrative : Mme A. Desvilles ; Déléguée de Santé Prévention : Mme S. Blanc de Sousa ; Secrétariat : Mme P. Brouillaud